De Juan Carlos I à Felipe VI, legs et discordances discursives - Université d'Artois Access content directly
Book Sections Year : 2020

De Juan Carlos I à Felipe VI, legs et discordances discursives

Carmen Pineira Tresmontant

Abstract

Cet article propose une comparaison de certains discours de Juan Carlos I et de son fils Felipe VI, rois d’Espagne, prononcés lors des fêtes de fin d’année entre 2010 et 2017. Juan Carlos I, roi d’Espagne de 1975 à 2014, a promu la démocratisation de l’Espagne, sa modernisation et son retour sur la scène internationale après 40 années de dictature franquiste ; son fils, Felipe VI, poursuit l’œuvre de son père dans le cadre de la monarchie constitutionnelle qui a été votée par les Espagnols en décembre 1978. Cependant, dans ses discours de Fin de Año, Juan Carlos I met l’accent sur des thèmes plus fédérateurs que son fils Felipe VI : celui-ci n’hésite pas à prendre des positions marquées, parfois clivantes. Au-delà de ces distinctions, c’est une véritable circulation des mots qui émerge et dont la source est fort ancienne.

Dates and versions

hal-03697589 , version 1 (17-06-2022)

Identifiers

Cite

Carmen Pineira Tresmontant. De Juan Carlos I à Felipe VI, legs et discordances discursives. Mercè Pujol Berchés. El llenguatge a la cruïlla de les disciplines : homenatge al professor Christian Lagarde, Presses universitaires de Perpignan, pp. 193-209, 2020, Études, ⟨10.4000/books.pupvd.37037⟩. ⟨hal-03697589⟩
10 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More