Jouer court et/ou jouer long ? La fabrication du rapport au temps chez les apprentis footballeurs - Université d'Artois Access content directly
Journal Articles Temporalités : revue de sciences sociales et humaines Year : 2016

Jouer court et/ou jouer long ? La fabrication du rapport au temps chez les apprentis footballeurs

Abstract

L’article tente de montrer que l’accès au plus haut niveau de la pratique footballistique est lié de manière indissociable à un ensemble de réussites à court terme pendant que, dans le même temps, l’investissement extrêmement exigeant dans un quotidien de sportif de haut niveau ne peut être supporté sans la projection au long cours dans une carrière professionnelle. Mais la compréhension, l’acceptation et l’insertion dans ce chevauchement des temporalités ne se construit que lentement et par étapes chez les apprentis footballeurs. Pour certains, il ne se construira même jamais. Dès lors, le travail de l’encadrement technique, soucieux d’établir la valeur sportive et économique des futurs joueurs, va consister, à partir d’un jeu autour des procédures d’évaluation et des contrats de formation disponibles, à s’approprier les cadres temporels prescrits par la Fédération Française de Football pour sélectionner et former les individus jugés les plus aptes à entrer sur le marché des footballeurs professionnels.

Dates and versions

hal-03482619 , version 1 (16-12-2021)

Identifiers

Cite

Hugo Juskowiak. Jouer court et/ou jouer long ? La fabrication du rapport au temps chez les apprentis footballeurs. Temporalités : revue de sciences sociales et humaines, 2016, n°24, ⟨10.4000/temporalites.3584⟩. ⟨hal-03482619⟩
14 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More