Charivari, vacarme et tintamarre ou les sons « travestis » de Carnaval - Université d'Artois Access content directly
Conference Papers Year : 2012

Charivari, vacarme et tintamarre ou les sons « travestis » de Carnaval

Abstract

Qualifié de « paramusique », de « vacarme cérémoniel » ou encore de « contremusique », le charivari - traduit en anglais par « rough music » qui signifie bruit - est un terme générique qui désigne à la fois une coutume, une pratique carnavalesque, un chahut, un qualificatif satirique. Le charivari varie dans sa forme, ses fonctions et son histoire. Il possède néanmoins des dénominateurs communs :un « bruit assourdissant » et un caractère de « dérision », ses pratiques sont toujours collectives, extériorisées, ritualisées et spectaculaires. D’un point de vue symbolique, il peut s’entendre comme un travestissement de la musique durant carnaval où le principe de déguisement, d’inversion des rôles, de bouffonnerie et de grotesque peut s’étendre au son et à la musique.

Keywords

No file

Dates and versions

hal-03353860 , version 1 (24-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03353860 , version 1

Cite

Nathalie Gauthard. Charivari, vacarme et tintamarre ou les sons « travestis » de Carnaval. L’écoute au théâtre et au cinéma (3e année) : Les bruits, Marie-Madeleine Mervant-Roux; Giusy Pisano; Institut national d’histoire de l’art (INHA), Jun 2012, Paris, France. ⟨hal-03353860⟩
22 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More