Le cirque et la princesse : Fantômas comme raccommodeur des mondes de la Belle époque - Université d'Artois Access content directly
Journal Articles Belphegor Year : 2013

Le cirque et la princesse : Fantômas comme raccommodeur des mondes de la Belle époque

Isabelle-Rachel Casta

Abstract

”Mobilis in mobile”... Les trains fous, cirques ambulants, déplacement erratiques et sentiments exacerbés qui sont de règle dans Fantômas portent tous le signe de la vitesse, de l’abolition des computs antérieurs, de l’irruption toujours métamorphique de l’altérité radicale : la victime est une maîtresse cachée, l’ennemie une fille ignorée, le mort un vivant cataleptique… Ces voltes constantes de la fiction nous arrachent à nos habitudes réalistes ancrées, et nous amènent à un tout autre type de posture lectrice - flottant quelque part entre volonté fossile d’un psychologisme impossible, et griserie coupable d’une matière imageante plasmatique.

Domains

Literature

Dates and versions

hal-03153226 , version 1 (26-02-2021)

Identifiers

Cite

Isabelle-Rachel Casta. Le cirque et la princesse : Fantômas comme raccommodeur des mondes de la Belle époque. Belphegor, 2013, 11-1, ⟨10.4000/belphegor.105⟩. ⟨hal-03153226⟩
13 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More