Copier pour rivaliser et copier pour apprendre : l'enseignement de la dentelle en France au XIXe siècle - Centre de recherche d'études Histoire et Sociétés Access content directly
Book Sections Year : 2010

Copier pour rivaliser et copier pour apprendre : l'enseignement de la dentelle en France au XIXe siècle

Abstract

À l'histoire prestigieuse de la dentelle à l'aiguille ou aux fuseaux, tissu délicat prisé dans les plus grandes cours aux XVIIe et XVIIIe siècles, s'opposerait l'aspect grossier du tulle, discrédité par l'emploi des machines et d'un cortège sémantique négatif. Dans ce registre, l'imitation ne vaut assurément pas l'original, et la copie, de reproduction à plusieurs exemplaires - son sens premier -, devient imitation servile et sans originalité ; dès lors, savoir qui imite qui et pour quel résultat constitue un enjeu où se lit l'importance de la réputation pour un produit de luxe comme la dentelle. Si l'imitation suppose un acte intentionnel destiné à reproduire la riche étoffe, derrière des apparences incapables de tromper les véritables connaisseurs, il semble que le processus de production lui-même soit dénoncé : comment comparer le lent travail de précision de la dentellière, fruit d'un apprentissage patient et d'une virtuosité technique, et la production rapide de machines simplement assistées par des ouvriers peu qualifiés ?

Domains

History
Fichier principal
Vignette du fichier
Copie_et_imitation_2010.pdf (221.24 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-00938167 , version 1 (30-01-2014)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-00938167 , version 1

Cite

Stéphane Lembré. Copier pour rivaliser et copier pour apprendre : l'enseignement de la dentelle en France au XIXe siècle. Florence Charpigny, Aziza Gril-Mariotte et Maria-Anne Privat-Savigny. Copie et imitation dans la production textile, entre usage et répression, EMCC, pp.21-27, 2010. ⟨halshs-00938167⟩
224 View
460 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More